Sélection de la langue

Recherche

Une micro-mission, ça vaut le coup

Par : Sandra Duchesne
Conseillère en communications
Votre collègue située dans une métropole régionale

Avez-vous vu passer des offres de micro-missions tout en vous demandant si ça valait le coup? Ma réponse : assurément! Explications.

Contexte

C’est connu, les employés de la fonction publique fédérale ont tendance à être divisés ainsi : ceux de la RCN, et les autres. Je fais partie des autres. Comme les employés de la RCN, nous avons le devoir de nous tenir au courant des grands projets communs lancés par les organismes centraux.

Dans mon poste à Montréal, je fais partie de l’équipe Web, en communications à Développement économique Canada pour les régions du Québec – une spécialisation assez rare dans les régions. Alors, en tant qu’employée, comment pouvons-nous demeurer à jour, outre par les webdiffusions et les appels conférences? Réponse : En trouvant des occasions uniques, comme une micro-mission liée au mandat dans un organisme central.

Le BTN

C’est ainsi que je me suis retrouvée à joindre une équipe du Bureau de la transformation numérique (BTN) du Secrétariat du Conseil du Trésor. J’y étais à temps partiel pendant trois mois, à partir de mon bureau habituel à Montréal, lors d’un projet d’amélioration de contenu Web en collaboration avec l’Agence du revenu du Canada.

Mes objectifs :

  • apprendre la démarche empruntée par le BTN pour améliorer le contenu sur Canada.ca
  • mieux comprendre le rôle d’une équipe qui élabore des directives auxquelles nous devons nous conformer
  • contribuer au projet au mieux de mes capacités

J’y ai connu des gens remarquables : professionnels, compétents, disponibles, avec une dynamique d’équipe efficace, une structure de travail bien établie et une approche concrète axée sur les solutions. Ce fut un privilège d’avoir accès à cette expérience et j’en tire des apprentissages applicables dans mes fonctions actuelles.

Le point de vue du gestionnaire

Je laisse la parole à mon gestionnaire.

« Une micro-mission à temps partiel, à partir de son poste d’attache, est une formule gagnante pour tous. Pour nous, c’était l’occasion d’appuyer le développement professionnel d’une coéquipière sans pour autant la perdre de vue. Notre collègue a pu participer à un projet stimulant tout en continuant de travailler sur ses dossiers prioritaires.

Mais le plus important dans tout ça : l’employée a pu élargir son réseau, approfondir ses connaissances et appliquer son expertise. Elle est revenue pleine d’idées et de projets à mettre en œuvre au sein de notre équipe! »

Une micro-mission est utile

En bref, une micro-mission peut permettre au participant :

  • de se familiariser avec des éléments qu’il n’a pas l’occasion d’explorer dans son poste habituel;
  • d’apprendre à connaître d’autres employés, d’autres organisations, d’autres façons de faire;
  • de rester connecté avec sa communauté;
  • de rapporter une expertise dans sa propre équipe.

Notre employeur en profite aussi.

Si jamais l’occasion se présente à vous… saisissez-la!

Pour en apprendre davantage

Date de modification :