Dire que 2020 a été parsemée de défis et d’un grand nombre de changements relève presque de l’euphémisme. Depuis le mois de mars, les fonctionnaires ont travaillé ensemble – mais à distance – dans le but d’améliorer les services numériques. Malgré les défis, de nombreux points positifs sont à noter cette année.

Alors que 2021 pointe à l’horizon, la communauté #GCnumérique souhaiterait mettre en lumière certains des points positifs durant l’année qui se termine.

1. « La COVID-19 a créé une vaste gamme de défis et de possibilités. Pour la toute première fois, l’équipe Web du ministère des Finances Canada a eu à s’adapter face à une crise mondiale sans précédent, qui a eu une incidence sur toutes les facettes de notre gouvernement.

Au cours de la dernière année, nous avons appris à travailler ensemble, tout en restant éloignés. La collaboration interministérielle avec une vaste gamme de groupes de travail a été mémorable et instructive.

L’un de nos souvenirs les plus marquants a été notre collaboration avec le Bureau de la transformation numérique (BTN) au moment du lancement du Plan d’intervention économique. Leurs conseils quant à l’interface et à l’expérience utilisateurs a été capitale pour nous aider à fournir de l’information à la population au sujet du soutien financier durant la pandémie.

Nous continuons à renforcer nos liens et à apprendre les uns des autres. Nous avons l’espoir que nous surmonterons les défis liés à la pandémie mondiale et que ces défis feront de nous de meilleures personnes et de meilleures équipes. »

- Itthiphol (Bob) Piromnam, ministère des Finances Canada

2. « 2020 n’a pas été une année facile. J’ai vu des collègues terrassés par l’isolation des confinements, le stress et la monotonie du travail à temps plein à partir de la maison et la culpabilité liée au fait d'avoir laissé leurs enfants passer beaucoup trop d'heures devant un écran, au détriment de l’école à la maison.

J’ai également été émerveillée par leur résilience et leur volonté persistante et quotidienne, malgré leur combat contre la fatigue et même si l’adrénaline n’est plus qu’un souvenir du passé. Cela me fait penser que les situations les plus difficiles créent les liens d’amitié les plus forts.

Notre collaboration au cours des derniers mois a été beaucoup plus large et beaucoup plus profonde que jamais auparavant. À chaque moment de collaboration, nos collègues sont entrés dans nos maisons et dans nos vies. En cette fin d’année, prenez le temps de penser à ces collègues qui ont été présents dans vos vies, depuis le mois de mars. Vous aurez les souvenirs liés à cette pandémie gravés dans vos mémoires, à jamais. Ce sont eux qui vous auront accompagnés durant cette épreuve et les liens formés seront spéciaux et forts, pour des années à venir. Le dévouement, la résilience et l’engagement à servir la population que j’ai pu observer chez mes collègues du gouvernement m’inspirent.

Je suis honorée d’avoir pu jouer un rôle dans votre parcours et vous avez tous eu un rôle à jouer, lors du mien. »

- Laura Piper, Bureau de la transformation numérique

3. « La collaboration a été le plus grand atout au sein du gouvernement du Canada, durant des circonstances défavorables et une transition majeure vers le travail à distance. La collaboration a permis d’avoir des solutions communes, de répondre aux changements à l’aide de preuves et de mettre en place de véritables avancées qui ont permis à l’ensemble du gouvernement de communiquer plus adéquatement avec la population, durant cette crise. Nous avons innové et nous avons fourni des renseignements fiables, sécuritaires et opportuns à la population, lorsque le besoin se faisait sentir. »

- Melissa Teasdale, éditrice principale

4. « Dans l’ensemble du gouvernement, les équipes Web ont travaillé dur pour créer du nouveau contenu. Pendant ce temps, c’était génial de voir les gens adopter les tests de convivialité et la conception de contenu reposant sur des données probantes. La communauté Web s’est regroupée rapidement, dans le but d’aider à concevoir et à évaluer des solutions permettant à la population d’obtenir l’information qu’elle souhaitait avoir de la part du gouvernement durant cette période de crise.

Cette année, nous avons mis en place une nouvelle façon de recueillir des rétroactions directes de la part des utilisateurs de nos contenus Web. Obtenir de l’information en temps réel au sujet des facteurs poussant les gens à ne pas accomplir leurs tâches remet les choses en perspective, en plus d’être un rappel constant que nous nous devons de continuer à améliorer le contenu fourni à la population. »

- David Pepin, Bureau de la transformation numérique

5. « Lorsque j’ai joint les rangs du groupe de travail sur les communications Web, je me suis senti comme la petite fille portant un costume d’abeille dans le vidéoclip de la chanson No Rain de Blind Melon. C’était comme si je plongeais dans un pré rempli de gens qui pensaient la même chose que moi, qui posaient les mêmes questions primordiales que moi et qui – et c’est là l’élément central – trouvaient quelques réponses à ces questions portant sur les façons d’améliorer le contenu Web du gouvernement pour la population se trouvant au pays ou à l’extérieur et accédant à nos services. Il y a un soutien et une camaraderie et je crois que les projets sur lesquels j’ai travaillé (le Chercheur de prestations individuelles liées à la COVID-19 et l’Alerte COVID) ont eu du succès grâce à cet espace de collaborations. »

- Yael Berger, Service numérique canadien

6. « Cette année a battu des records, en ce qui a trait aux essais rapides et à la création de prototypes. En l’espace de 9 mois, nous avons effectué 50 études de convivialité qui ont façonné un bon nombre de tâches majeures lors de la lutte contre la pandémie. Cela se traduit par 12 000 contributions sur la page Github liée à nos prototypes.

Sur une note plus personnelle, je tiens à remercier mes collègues du BTN et nos partenaires. Ils m’ont permis d’en apprendre davantage au sujet des tests de convivialité et du partage des résultats… rapidement! Je crois également que ma famille comprend finalement mon métier. Un aspect positif… et convivial! »

- Lana Stewart, Bureau de la transformation numérique

7. « Je crois que la haute direction a été séduite par une étude sur le travail à distance. Cette étude a démontré que les employés pouvaient travailler efficacement s’ils travaillaient plus souvent à partir de la maison. Maintenant, nous travaillons tous à distance. Notre productivité? Elle a augmenté.

Les relations personnelles avec nos coéquipiers des régions sont également plus fortes. Le travail à distance égalise les chances. Des plateformes comme Slack et MS Teams nous ont permis de redéfinir nos conversations de couloir. Nos employés régionaux sont tout aussi présents, dans les conversations légères qui ont lieu dans notre section #insolite. Ils ont maintenant des liens sociaux plus forts avec les autres membres de l’équipe. »

- Fiona Currie, Agriculture et Agroalimentaire Canada

8. « Cette année difficile a tout de même eu des aspects très positifs. (Les diamants naissent-ils sous la pression?). Je pourrais m’étendre sur les progrès quant à la convivialité, au décloisonnement des informations et à l’accessibilité, mais une appréciation profonde pour cette communauté représente le point le plus important, pour moi. Nous étions physiquement éloignés les uns des autres, mais notre collaboration n’a jamais été aussi proche. Mes journées débutent dans ma cuisine, avec une tasse de café et une vidéoconférence avec des collègues provenant de quatre ministères. Notre espace de travail Slack compte 289 membres – issus de plus de 20 ministères -, qui collaborent ouvertement et en temps réel, tous les jours.

Chaque aboiement et chaque présence en arrière-plan durant une conférence vidéo nous permettent d’en apprendre davantage sur les personnes qui se cachent derrière nos collègues. L’empathie renforce les liens et le fait d’être véritablement nous-mêmes est fort important pour notre santé mentale.

J’ai dû sortir de ma zone de confort, au cours des derniers mois. Il est plus facile pour moi de faire quelque chose que de demander à d’autres d’agir. Je suis toujours reconnaissante et impressionnée lorsque mes collègues font des pieds et des mains pour fournir une aide, que ce soit en répondant à un message texte rapide, en partageant un prototype ou en prenant part à une conférence téléphonique.

Cette communauté saisit la balle au bond de manière incroyable, en plus de permettre la mise en place de changements importants sur le plan de la culture. Tous nos efforts font toute la différence. Si nous avons pu réaliser autant de progrès en si peu de temps et dans des conditions difficiles, imaginez ce que nous pourrons accomplir après la pandémie…. et quelques moments de repos!

Vous m’inspirez. Merci. »

- Celeste Côté, Bureau du Conseil privé

9. « Étant une éternelle optimiste, je crois qu’il y a de nombreux aspects positifs de la pandémie de COVID-19… même si je suis moins concise, lorsque vient le temps d’y faire référence. En premier lieu, je suis extrêmement reconnaissante de voir que de nombreux collègues prennent la pandémie de COVD-19 au sérieux et qu’ils ont fait des pieds et des mains pour se protéger et protéger leurs familles, durant la pandémie.

Un autre fait saillant a été de voir à quel point la fonction publique – et plus particulièrement la communauté Web – s’est réunie pour se concentrer sur un seul objectif : permettre à la population de surmonter la pandémie. L’ouverture, la gentillesse, les mots d’encouragement et la détermination des collègues au sein du gouvernement du Canada à saisir la balle au bond et à fournir une aide – que ce soit en fournissant une aide lors de l’élaboration du contenu, de la traduction, des tests, du codage, de la conception, de l’accélération des approbations ou tout simplement en étant à l’écoute en cas de fatigue ou de frustrations – durant cette période m’ont souvent époustouflée. Cela démontre que nous travaillons en équipe. C’est formidable à voir et à vivre. Je suis impressionnée et fière de ce que nous avons accompli ensemble, cette année. Vous m’inspirez grandement!

Je tiens à vous remercier du fond du cœur pour tout ce que vous avez fait et tout ce que vous continuerez à faire pour permettre aux Canadiens de trouver les réponses à leurs questions sur Canada.ca. Votre dévouement et votre travail acharné ont permis au Canada de se trouver là où il se trouve, à ce stade-ci de la pandémie. En cette période des Fêtes, veuillez prendre le temps de vous arrêter et de souligner votre apport. La population ne peut pas avoir de meilleurs alliés que vous. »

- Michèle-Renée (M-R) Charbonneau, Bureau de la transformation numérique

Mot de la fin

La notion de collaboration a été un leitmotiv, cette année. Nous avons fait du décloisonnement et nous avons travaillé ensemble, lorsque les besoins de la population étaient les plus criants.

Merci à tous ceux qui ont travaillé de manière constante pour venir en aide à la population durant cette période.

Nous continuerons à renforcer notre communauté #GCNumérique et à lui permettre de croître en 2021. Prenez le temps de vous reposer, durant la période des Fêtes. C’est un repos amplement mérité!

Pour en apprendre davantage

Communiquez avec le Bureau de la transformation numérique du Secrétariat du Conseil du Trésor